Abbatiale de la Trinité de Vendôme bâtie sur une légende

Abbatiale de la Trinité

L’abbatiale de la Trinité de Vendôme est un monument religieux presque millénaire.

Une nuit de l’année 1032 est à l’origine de la construction de l’abbatiale, le comte de Vendôme Martel Geoffroy et son épouse Agnès voient trois étoiles tomber sur une fontaine dans les prairies au pied du château. L’évêque de Chartres leur conseille de fonder une abbaye dédiée à la Sainte Trinité. Trente ans plus tard l’ abbatiale de la Trinité ,  vaste édifice roman en forme de croix latine est achevé avec un autel placé à l’endroit où le couple a vu les pierres tomber.

Abbatiale de la Trinité de vendôme
Façade gothique flamboyante de Jean de Beauce

  Deux siècles ont passé, l’abbaye a prospéré grâce à sa situation proche du tombeau de Saint Martin à Tours. Sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, elle est devenue une halte pour les pèlerins. Au cours du XIIème siècle des embellissements sont effectués: élévation du clocher,  pose de vitraux. Seuls le vitrail  de Notre Dame de 1125, art roman exceptionnel, et les fresques de la salle capitulaire témoignent  du décor et de  la qualité de la technique de cette époque.

Vitrail de Notre-Dame
Vitrail roman du XIIéme de Notre-Dame

Au début du XIIIéme siècle, le transept est doté de voûtes colorées et d’un décor sculpté. C’est en 1271 qu’est lancé la construction de la nouvelle abbatiale sur l’emplacement de l’église romane. Le choeur est modifié , les parties basses voutées et vitrées.

L’abbatiale de la Trinité se transforme au long des XIV et XV éme siècles, les deux travées de la nef proches du transept sont reconstruites. La guerre de Cent Ans interrompt le chantier. Mais les travaux de restauration des chapelles et des baies flamboyantes sont terminées à la fin du XIV éme.

Salle Capitulaire Vendôme
Salle capitulaire de l’abbatiale de la Sainte-Trinité

 La façade, considérée comme l’une des créations majeures de l’architecture gothique flamboyante est attribuée à Jean Texier dit Jean de Beauce, « maître des oeuvres » de la cathédrale de Chartres au début du XVI ème.

Autres renseignements sur l’abbatiale de la Trinité: Cliquez

 

Did you enjoy the blog?
Like me!

Get the latest.

Auteur : Michel Bonne

Bénévole de l'association Oriell, toutes les visites virtuelles sont produites au nom de l'association. Celle-ci anime deux sites "Oriell.fr" et "Les 4 saisons de l'audomarois". Les visites de monuments sont réalisées en très haute définition pour que le visiteur puisse zoomer sur les détails. Si avez une demande particulière contacter l'association.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *