Cathédrale de Boulogne-sur-Mer, construction d’amateur.

L’abbé Haffreingue bâtit la cathédrale de Boulogne-sur-Mer, sans connaissance en architecture, mais avec la Foi …

C’est à partir de 1827 que l’abbé Haffreingue concentre toute son énergie à la réalisation du projet qu’il mûrit depuis des années, reconstruire la cathédrale de Boulogne-sur-Mer en ruine depuis la révolution française.

Cathédrale de Boulogne-sur-mer
Visite virtuelle  de la coupole et de la nef de Notre-Dame de Boulogne-sur-Mer: Cliquez sur l’image.

En 1820, son père lui offre les ruines de la cathédrale. Ses connaissances en architecture sont réduites, mais sa foi inébranlable lui donne la force de mobiliser tous les talents pour construire l’édifice. Il espère rétablir le siège épiscopal et restaurer les pèlerinages en l’honneur de la Vierge Nautonière. Il commence par bâtir une rotonde en s’inspirant de Saint-Pierre de Rome et de la cathédrale Saint-Paul de Londres. Mais rapidement son œuvre a un retentissement national et de nombreux souscripteurs lui ouvrent leur bourse. Des grands noms sont convaincus de la qualité du projet, comme Victor Hugo, Alfred de Vigny ou Chateaubriand…. Les finances aidant, il décide d’étendre l’édifice. Le jeune abbé projette une seconde partie distincte en forme de croix latine selon l’exemple de Saint-Louis des Invalides.

La coupole est achevée en 1854, son dôme de 103 m de haut domine la ville et les marins le voient de la haute mer. Le 24 août 1866, Mgr Régnier, Archevêque de Cambrai consacre la nouvelle Notre-Dame.

Cénotaphe Abbé Haffreingue
Cénotaphe de l’abbé Haffreingue

La cathédrale est encore pauvre en mobilier, mais Charles Soulacroix a déjà ornée les six absidioles de la rotonde de fresques monumentales consacrées à la vie de la Vierge.

L’imposant et majestueux autel Torlonia amené de Rome en 1866 est au centre de la coupole.

La partie occidentale est complètement terminée dans les années 1870. Les abbés Jonas et Wallet succèdent à Mgr Haffreingue décédé en 1871, ils vont enrichir la décoration.

Celle du dôme est remaniée et magnifiée. Un retable à la Vierge Nautonière est achevée en 1875 dans la chapelle, œuvre de Louis Duthoit et Eugène Delaplanche. Le cénotaphe de Monseigneur Haffreingue est réalisé en 1875 par Eugène Delaplanche.

Autel Torlonia
Autel Torlonia Basilique de Boulogne-sur-Mer

L’autel Torlonia est installé en fond du chœur en 1878. C’est une œuvre d’exception offerte par la prince Alexandre Torlonia à la basilique Notre-Dame. Réalisé dans les ateliers du Vatican, le marbre de Carrare, l’albâtre, le bronze doré sont associés. Des tableaux composés de 146 espèces de pierres fines rassemblées en mosaïques figuratives ornent les faces. Côté dôme on y peut admirer les quatres évangélistes entourant le Christ. Sur la face vers la nef, Notre-Dame de Boulogne est accompagnée de quatre Pères de l’Église.

Dans la nef l’ autel-retable de saint Benoît Labre, en 1870 par Léon Dubois, puis celui de saint-Joseph sur les plans d’Edmond Duthoit en 1875. A l’extrémité du transept nord un imposant retable néo-baroque est installé en 1877.

Aujourd’hui, le dôme de la cathédrale reste le point de repère des navires et des habitants. Les pèlerinages à Marie se poursuivent surtout fin août : la Vierge nautonière est transportée en haute mer où l’évêque bénit cette mer qui engloutit nombre de marins, puis, accompagnée par le peuple de Boulogne, elle est transportée de la basse ville à la haute ville, jusqu’à sa cathédrale.

En savoir plus sur l’histoire de la cathédrale de Boulogne-sur-Mer : http://www.cathedrale-boulogne.asso.fr/lhistoire/

Notre-Dame de Boulogne pendant la seconde guerre mondiale: http://memoire.ciclic.fr/decouvrir/article/grand-angle/le-singulier-voyage-de-notre-dame-de-boulogne

Promenade à Paris, le long de la Seine

UNE IMAGE SOUVENIR DE PARIS, PROMENADE touristique le long  DE LA SEINE.

Un tableau de Paris près de Notre Dame, « Le square Jean XXIII » une aquarelle 360° du bord touristique de la Seine ! Zoomez au maximum renforce l’ impression d’être à l’intérieur d’ un dessin dans Paris.

La cathédrale du Mans est bâtie sur une montagne sacrée.

La cathédrale du Mans , dédiée à Saint-Julien, cumule les styles.

La cathédrale du Mans est bâtie sur l’espace resserré du plateau de Sargé, dans la cité fortifiée du vieux Mans. Un magnifique menhir subsiste témoignant de l’ancienneté préhistorique de cette aire sacrée.

Cliquez sur l’image. La visite virtuelle présente la cathédrale du Mans en trois images sphériques 360°, la nef romane, la croisée du transept et la chapelle mariale aux voûtes ornées d’une fresque remarquable du XIVème. 

Cathédrale du Mans
Le chevet de la Cathédrale saint Julien du Mans, cliquez sur l’image pour visiter l’intérieur.

Consacrée à saint-Julien, la cathédrale fut érigée vers 1060, les travaux s’achevèrent vers 1430, elle ne fut jamais réellement finie par manque de moyen. Sa tour de 64m domine le vieux Mans. Le chevet aux 13 chapelles est soutenu par des arcs-boutants en Y renversés,  uniques dans l’architecture gothique. La cathédrale cumule l’art roman pour sa nef et l’art gothique pour son chœur. Elle abrite les tombes de saint Julien et de Charles d’Anjou.

Vitrail de l'ascension
Le vitrail de l’ascension serait le plus ancien de la cathédrale du Mans. Cliquez sur l’image pour l’ agrandir.

Le vitrail de l’ascension ferme la dernière fenêtre au sud de la nef. Il daterait de 1100 ou 1120. Il est considéré comme le plus ancien vitrail du site.

Les voûtes de la chapelle axiale dédiée à la Vierge sont décorées de 47 anges musiciens. Cette peinture, dissimulée sous un enduit, date de la fin du XIV ème. Elle fut découverte en 1842.

Les orgues installées dans le transept sud, furent réalisées en 1529 et 1535 par le facteur Pierre Bert. Le buffet est de style renaissance.

Dans le flanc sud de la nef le portail sculpté est ouvert sur la rue principale de la vieille ville. La cathédrale du Mans est construite sur le point le plus haut de la ville médiévale.

Vieux mans
Maison à pans de Bois du Vieux Mans

 Une visite du Vieux-Mans est recommandé. Dénommée  Cité Plantagenêt, le quartier historique de la ville fut sauvé de sa destruction programmée grâce à l’initiative de deux familles qui ont œuvré pour sa restauration. La vieille ville est entourée d’une enceinte romaine polychrome bien conservée construite à la fin du IIIe siècle. À l’intérieur de la muraille la plupart des maisons datent de la Renaissance. Certaines maisons à pans de bois sont parfois postérieures à l’époque médiévale.

Alexandre Villedieu ! Ton Waterman est au musée.

Le Musée Alexandre Villedieu dédié à l’histoire locale de la Grande Guerre.

A Loos-en-Gohelle, les souvenirs de la Grande Guerre c’est tous les jours qu’ils sortent de terre. Un homme, Alfred Duparcq, a compris l’importance de tous ces objets rouillés, écrasés, éclatés, parfois intacts et les a collectés. Regroupés, ils décrivent la vie des soldats, la débrouille, les petits bonheurs et l’horreur que l’on ne peut imaginer. Ainsi, le stylo d’Alexandre Villedieu retrouvé en parfait état d’écrire avec son encre bleu encore fraîche est la pièce symbolique du musée.

Visite virtuelle du musée Alexandre Villedieu, cliquez sur l’image dans l’article : 14-18 : dans les tranchée du Nord par « Les 4 saisons de l’audomarois »

Article de la voix du Nord: Comment les dons de particuliers font vivre et grandir le musée 14/18
PUBLIÉ LE 23/01/2016
PAR ANNE-LISE TENEUL – PHOTOS SEVERINE COURBE

Promenade à Paris, Sous le Pont-Neuf

Une image souvenir de Paris, promenade tranquille sur les bords de la Seine.

Un tableau de Paris, « Sous le Pont-Neuf » une aquarelle 360° du pont le plus ancien de Paris, Neuf pour l’éternité  ! Zoomez au maximum renforce l’ impression d’être au bord de la Seine dans un dessin.

Le château de Boulogne-sur-mer, un site stratégique…

Le château de Boulogne-sur-mer.

Château de Philippe Hurepel reconverti en musée d’art et d’archéologie après avoir été successivement une caserne puis une prison.
En 1227 Philippe Hurepel fils du roi de France Philippe Auguste fit construire les fortifications et le château d’Aumont ou château de Boulogne-sur-Mer sur le tracé du castrum romain de Bononia. Le chantier dura quatre ans jusqu’en 1231.

La visite virtuelle montre la grande porte, ouvrant sur la vieille ville, entre deux tours cylindriques. Elle présente une vue sur le château à partir du fossé en parti préservé et pénètre dans la cour polygonale. Le château est dépourvu de donjon.

Château de Boulogne-sur-mer
Entrée vers la ville du château

Le site probablement habité dès la préhistoire, puis par les Morins, fût choisi par Jules César pour se préparer à envahir la « Grande Bretagne ». Boulogne était une place stratégique dans la conquête de la Grande Bretagne. Les romains avait construit une haute tour à feu, « la tour d’Ordre », sur les falaises.
Au Moyen âge, Boulogne était le siège du comté. Godefroy de Bouillon, le descendant d’Eustache II Conte de Boulogne y est né. Philippe Hurepel a profité de cette situation stratégique, face à l’Angleterre pour construire cette demeure fortifiée. En 1308 Isabelle de France , fille de Philippe Le Bel et Edouard II d’Angleterre se sont mariés dans l’abbatiale de la Haute Ville.
En 1477 Louis XI a échange le comté de Boulogne et la jugerie de Lauraguais.
Début du XVIe siècle Boulogne a été attaqué par les anglais. La tour d’Ordre fut détruite. La ville est redevenue française grâce à Henri II en 1550.

Vierge nautonière
Retable de la vierge nautonière Boulogne-sur-mer

L’arrivée d’une statue de la vierge sur le rivage en 639 a donné l’impulsion à un important culte marial. Boulogne est devenu un important lieu de pélerinage. Une église gothique prestigieuse y a été édifiée. Elle a été détruite par les différents conflits.

A partir de 1827, l’abbé Haffreingue a mis tout en œuvre pour reconstruire l’édifice dans un style néo-classique.

Plus sur l’histoire du Château comtal de Boulogne sur Mer: http://musee.ville-boulogne-sur-mer.fr/index.php/chateau-comtal

Adresse: Situation sur Google maps