La Pointe du Raz au soleil couchant…

De la Pointe du Raz, vue dégagée sur le phare de la Vieille et l’Île de Sein au soleil couchant. 

Cette visite virtuelle Oriell de la pointe du Raz, postée en juin 2014, est vue plus de 400 fois par jour sur GoogleMap. Soit actuellement plus 302000 vues!

Pointe du Raz
Pointe du Raz, Phare de la Vieille et Ile de Sein

Merci à tous ceux qui ont cliqué sur cette image….

 Voir sur Google Map.

Alexandre Villedieu ! Ton Waterman est au musée.

Le Musée Alexandre Villedieu dédié à l’histoire locale de la Grande Guerre.

A Loos-en-Gohelle, les souvenirs de la Grande Guerre c’est tous les jours qu’ils sortent de terre. Un homme, Alfred Duparcq, a compris l’importance de tous ces objets rouillés, écrasés, éclatés, parfois intacts et les a collectés. Regroupés, ils décrivent la vie des soldats, la débrouille, les petits bonheurs et l’horreur que l’on ne peut imaginer. Ainsi, le stylo d’Alexandre Villedieu retrouvé en parfait état d’écrire avec son encre bleu encore fraîche est la pièce symbolique du musée.

Visite virtuelle du musée Alexandre Villedieu, cliquez sur l’image dans l’article : 14-18 : dans les tranchée du Nord par « Les 4 saisons de l’audomarois »

Article de la voix du Nord: Comment les dons de particuliers font vivre et grandir le musée 14/18
PUBLIÉ LE 23/01/2016
PAR ANNE-LISE TENEUL – PHOTOS SEVERINE COURBE

Renaissance du Théâtre à l’italienne de Saint-Omer

Renaissance du Théâtre de Saint-Omer

On aime cet article:  « Les 4  saisons de l’audomarois » nous en parle sous la plume du président de l’association « Les amis du théâtre de Saint-Omer »

Devenez acteur de la réouverture du théâtre, faites vos dons sur Fondation du Patrimoine: Théâtre de Saint-Omer
A lire absolument !

Association les amis du théâtre de Saint-Omer

René Ducourant un peintre généreux

René Ducourant  « Les cantiques de Saint-Léger de Gosnay »

L’artiste René Ducourant, pose dans l’église Saint Léger de Gosnay, au centre de l’oeuvre qu’il a offert pour la rénovation de cette petite église. Cette composition est le fruit de quinze année d’un travail passionné.  C’est son chef-oeuvre, celui de sa vie. Il a fait le don de l’ensemble, mais cette charité va au-delà de l’aspect matériel.

La visite virtuelle de L’unité d’art sacré dans l’église de Gosnay. Cliquez sur l’image ci-dessous.

Eglise Saint-LégerVitrail du Cantiques des Cantiques: C’est le roi Salomon sur sa litière

Ces tableaux et vitraux réunis dans une belle unité, c’est le don de sa personne, le don de son art, le don de sa passion soutenue par sa foi profonde. Probablement la même foi que celle des bâtisseurs de cathédrales qui ont créé tant de chef-d’ œuvres qui nous étonnent encore aujourd’hui.

Pourtant René Ducourant ne cache pas sa déception. En effet la toile centrale du triptyque du chœur , « Le christ crucifié et ressuscité »  a été descendue. Elle est remplacée par une toile ancienne dont la valeur la plus importante est certainement le coût de sa restauration. Puis c’est l’ange porteur et gardien du tabernacle qui disparaît alors même que le chemin de croix qui devait amener vers lui est en cours de finition. Et cela pour laisser la place à autel baroque qui aurait certainement pu trouver sa place ailleurs, mais vient d’ être rénové. Cela illustre l’ incompréhension de certains administratifs face à l’art,  au point de mettre en péril l’intégrité d’une oeuvre sans respect, ni avis de l’artiste.

Pour aller visiter l’Unité d’art sacré de Gosnay , cliquez sur l’image ci-dessous:

logo_gosnay

Google Maps:

Pour situer l’Unité d’art sacré de Gosnay.